Prêt étudiant

études

Impensable il y a encore quelques années, les professionnels du crédit sont souvent confrontés à des demandes de crédit qui émanent des jeunes adolescents ou plus souvent d’étudiants. En effet, se lancer dans des études supérieures ou universitaires peut être un vrai gouffre financier pour les parents d’étudiants (ou pour les étudiants eux-mêmes). En effet, entre le coût du minerval, la location d’un kot ou d’un appartement l’achat de syllabus et de livres, l’impressions des travaux, les frais de transports (bus, train ou voiture), le paiement d’un stage à l’étranger ou encore les équipements informatiques, les étudiants et leurs parents peuvent avoir besoin de liquidités supplémentaires.

De nos jours, certains font appel à des bourses afin de pouvoir financer leurs études et les dépenses qui y sont liées. Cependant les conditions d’octroi de ces bourses sont souvent très strictes et tous les étudiants n’y ont pas droit. Certains d’entre eux prennent aussi un job pour subvenir à leurs dépenses scolaires mais ce n’est pas toujours suffisant et bénéfiques par rapport aux études.

Dans cette optique, la souscription à un prêt personnel adapté peut être la solution idéale. On parle d’ailleurs de prêt étudiant. Celui-ci désigne un type de crédit à la consommation qui permet de financer les études de ses enfants en empruntant une certaine somme d’argent à des banques ou des organismes financiers pour assumer les nombreux frais de scolarité.

Notre recommandation

cetelem

Pour votre prêt étudiant, nous vous recommandons Cetelem. Vous bénéficiez d’un taux super attractif de 2,99% ! Il s’agit du meilleur sur le marché.

Simulation en ligne

Banques et organismesTauxMontantSimulation en ligne
cetelem2,99%De 1250 à 5000€
cofidisÀ partir de 4,49%Entre 500 et 50 000€

Qu’est-ce qu’un prêt étudiant ?

Le prêt étudiant est une forme de prêt personnel mais sans justificatif, ce qui signifie que la somme allouée par l’organisme de crédit n’engagera aucune forme de justification d’utilisation de l’argent en question. Les parents (ou l’étudiant) pourront ainsi gérer cette trésorerie librement et le remboursement du crédit s’effectuera à taux fixe pour une durée définie à l’avance par les contractants et l’agence de crédit.
Pour que chacun puisse avoir les mêmes chances de réussite, La plupart des banques et organismes de prêt mettent à votre disposition un prêt études à un taux particulièrement intéressant, sans frais de dossier et incluant un plan de remboursement adapté à chaque situation spécifique.

ATTENTION, il est important de noter qu’il existe deux sortes de prêt étudiant.

Ouverture de crédit

La première est l’ouverture de crédit : vous recevez un montant défini crédité sur votre compte. Les modalités de remboursements de ce montant sont flexibles c’est-à-dire que vous pouvez rembourser le crédit au rythme qui vous convient avec tout de même un montant minimum par mois. Notez qu’il existe des restrictions légales quant au nombre de mois ou d’années sur lequel vous pouvez étendre le remboursement.

Prêt à tempérament

La deuxième est le prêt à tempérament (PAT) appelé également prêt privé est un prêt dont le montant emprunté, la durée et le taux effectif global (TAEG) s’appliquant sont fixés dès le départ. Il s’agit donc d’un taux fixe qui ne varie pas. Lorsque la demande est acceptée et que les papiers du contrat sont en ordre, vous recevez directement la somme sur votre compte.

La grande différence entre les deux est que pour l’ouverture de crédit, vous recevez l’argent nécessaire aux frais de scolarité de votre/vos enfants et vous rembourser le montant seulement après les études. L’avantage est que cela vous permet d’avoir de l’argent tout de suite et de rembourser plus tard et ainsi, entre temps, cela vous permet d’économiser. Notez bien que pendant la période du prêt il faut quand même rembourser les intérêts. Toutefois, l’inconvénient est qu’après les études, vous démarrez directement dans la vie active avec un prêt à rembourser. En ce qui concerne le prêt à tempérament, c’est un prêt plus classique c’est-à-dire que l’on rembourse une mensualité fixe tous les mois. Il faut donc avoir de l’argent à donner tous les mois mais l’avantage est que le prêt sera plus vite remboursé.

Si vous faites une demande de prêt étudiant en tant qu’étudiant et pas en tant que parents, il est toujours préférable d’avoir un petit job étudiant sur le côté afin de mettre toute les chances de votre côté pour l’acceptation du prêt. Cela permet à la banque ou l’organisme prêteur d’être « rassuré » quant à vos possibilités de remboursements mensuels. Une autre solution est de demander aux parents de signer en tant que co-emprunteurs pour avoir une sorte de garantie de paiement des mensualités. Si l’étudiant n’est pas majeur, ce sont évidemment les parents qui doivent effectuer la demande de crédit.

Qu’en est-il du montant, de la durée et du taux ?

De manière générale, le montant du prêt étudiant varie d’un organisme à l’autre entre 1250€ au minimum et 10.000€ au maximum. En ce qui concerne les taux, ils ne sont en général pas trop élevés. Certaines banques proposent même des prêts étudiant à taux zéro, c’est à dire qu’il n’y a pas de taux intérêt, ce qui est très avantageux mais évidemment plus rare. Veillez toutefois à vérifier les conditions générales car avec un taux zéro le montant qui peut être emprunté n’est pas élevé. Cela peut être utile lorsque la somme dont l’étudiant a besoin n’est pas trop élevée comme par exemple s’il veut juste un petit coup de pouce pour démarrer son année, payer son premier minerval, acheter ses premiers syllabus etc.

La durée du prêt, elle, peut varier en fonction de la durée des études, le montant total emprunté et également de l’organisme prêteur. En général, elle varie entre 6 mois et 10 ans. Tout comme pour un prêt classique, lorsqu’on fait un prêt étudiant il est possible rembourser votre prêt de manière anticipée si vous avez finalement plus d’argent que prévu.

Bon à savoir 

Un étudiant de plus de 18 ans peut contracter seul cet emprunt s’il dispose d’une capacité de remboursement suffisante. Cependant, l’alternative est que les parents contractent l’emprunt et que l’étudiant signe en tant que co-emprunteur. Les parents et l’étudiant empruntent donc ensemble ! Dans ce cas, les emprunteurs doivent signer un document qui donne à la banque un droit de cession de (ou plutôt d’une partie de) leur salaire et de leurs créances s’ils ne peuvent plus rembourser. Ils doivent alors fournir des garanties supplémentaires éventuelles, par exemple, en donnant des titres en gage. Il faut aussi fournir des garanties supplémentaires concernant les sources de revenus (job étudiant, CPAS, salaire, allocations familiales, etc. ).

Caractéristiques de l’ouverture d’un crédit

Forme Cette forme de crédit est souvent mise à disposition sous forme d’une ligne de crédit (« budgetline ») ouverte via une carte de débit gratuite qui est délivrée pour effectuer les paiements ou pour retirer de l’argent aux automates.
Montant min1250€ min pour l’ouverture du crédit
Taux d’intérêtIntérêt créditeur : 0 %

Intérêt débiteur : Le taux d’intérêt est révisable

Durée de l’ouverture de créditDurée indéterminée
Remboursement capitalPas d’obligation de rembourser le capital.

L’ouverture de crédit est soumise à la règle du zérotage

Remboursement intérêtLes intérêts sont calculés mensuellement pendant la durée du crédit, sur le solde débiteur (et non sur le montant de la ligne). Ils sont débités chaque mois (le 1er du mois suivant) de la ligne de crédit. En cas de dépassement, les sommes sont prélevées sur le compte centralisateur.
Conditions d’octroi1. Etre étudiant(e) dans un établissement d’études supérieures ou universitaires en Belgique ou à l’étranger. L’étudiant qui a une capacité de remboursement suffisante intervient comme seul crédité ou en co-débition avec un partenaire cohabitant. Si l’étudiant n’a pas la capacité de remboursement suffisante, alors ses parents interviennent comme crédités et l’étudiant signe comme codébiteur avec un intérêt économique évident.

2. Avoir la nationalité belge (*)

3. Avoir au moins 18 ans

GarantiesUne cession de salaire et de créances est demandée à tous les crédités. Le cas échéant, des garanties réelles supplémentaires doivent être fournies, comme le nantissement de titres etc.
Documents requisLa demande de crédit à compléter et à signer par le client : voir le document opérationnel + copie de la carte d’identité de tous les crédités + preuve de revenus de tous les crédités (voir dossier ‘Prêts à tempérament’ – ‘Preuves de revenus’)

Selon le cas et comme la demande de crédit doit être acceptée par le siège, ce dernier exigera éventuellement des documents supplémentaires (cf. procédures générales des crédits).

Si la demande est acceptée, l’organisme vous transmettra le document suivant : le contrat rédigé sous forme d’une Budgetline, cession de salaire et de créances à signer par tous les crédités. 

(*) Un crédit Etudiant peut également être octroyé à un étudiant de nationalité étrangère qui présente une garantie réelle ou moyennant la co-débition d’un partenaire cohabitant valable de nationalité belge.

Une alternative : le prêt personnel

Il est bon de noter que les études peuvent aussi être financées par un prêt personnel. L’avantage est que la banque ne demande pas de justificatif pour un prêt étudiant, elle ne va pas vérifier ce que vous achetez avec l’argent. Kot à projet à 200€/mois ou kot de luxe à 600€ par mois ? Cahiers pour prendre note ou mac book ? Stage dans la ville de l’université ou stage aux États-Unis ? La banque ou l’organisme prêteur ne vérifient pas à quoi servira votre argent. Attention, si vous êtes étudiant et que vous souhaitez faire un prêt pour acheter une voiture, le prêt étudiant n’est pas la meilleure solution. Il est préférable d’opter directement pour un prêt voiture car les conditions sont plus adaptées.

Si votre demande de prêt est refusée, il est probable que ce soit à cause du fait que votre capacité de remboursement n’est pas suffisante. Dans ce cas , il y a deux solutions :

  • Demander aux parents de se porter garants et d’être co-emprunteurs
  • Trouver un job étudiant fixe et prouver à la banque que le prêt sera remboursé

Caractéristiques d’un prêt à tempérament

FormeCette forme de crédit est disponible sous forme d’un prêt à tempérament
Montant du prêt à tempéramentMin. 1 250 EUR

Max. 25 000 EUR

TAEGVoir tarifs en vigueur

Pas de marge de négociation en agence

DuréeMaximum 72 mois
RemboursementSelon le tableau d’amortissement
Conditions d’octroiL’étudiant qui a une capacité de remboursement suffisante intervient comme seul crédité ou en codébition avec un partenaire cohabitant. Si l’étudiant n’a pas la capacité de remboursement suffisante, alors ses parents interviennent comme crédités et l’étudiant signe comme codébiteur avec un intérêt économique évident.
GarantiesUne cession de salaire et de créances est demandée à tous les crédités

le cas échéant, des garanties réelles supplémentaires doivent être fournies, comme le nantissement de titres etc.

Quelles sont les premières démarches ?

La première chose à faire (pour n’importe quel type de prêt d’ailleurs) est évidemment de se renseigner dans plusieurs organismes de prêts soit via leurs sites internet ou en prenant directement un rendez-vous en agence. L’idée est de comparer les différentes offres et choisir le contrat qui correspond le mieux aux besoins financiers de l’étudiant. Après, lorsqu’on a fait son choix, il faut effectuer une demande de prêt auprès d’un expert. Celui-ci vous indiquera ensuite les démarches de remboursements qui diffèrent d’un organisme à l’autre.

Question fréquemment posées

Dois-je verser un acompte dans le cadre d’un prêt étudiant ?

Contrairement en ce qui concerne certains prêts personnels, il n’y a pas de demande d’acompte de la part de l’organisme prêteur. Cependant, si vous n’êtes pas en mesure de rembourser votre prêt, la banque peut se réserver le droit de se servir sur le salaire des parents.

Si j’étudie à l’étranger, est-ce que j’ai droit à un prêt étudiant pour m’aider ?

De nos jours, de plus en plus d’étudiants partent faire leurs études supérieures à l’étranger, que ce soit pour une courte ou une longue durée. Sachez que pour financer votre voyage, la Commission Européenne ainsi qu’un grand nombre d’institutions publiques peuvent allouer une bourse spécifique à cet effet. Si cette dernière n’est pas suffisante, vous pouvez évidemment opter pour un prêt étudiant. Notez tout de même, qu’il est très pratique en complément d’une bourse de faire une demande de carte de crédit prépayée comme par exemple la Mastercard Prepaid. Grâce à ce type de carte vous pouvez payer en toute sécurité partout à l’étranger et en ligne. Elle permet aussi de garder votre budget sous contrôle.

Un étudiant ou un mineur peut-il emprunter en Belgique ?

Rapide tour d’horizon sur cette question qui ne manquera pas de susciter de l’intérêt… Un étudiant ou un mineur ne peut pas emprunter seul avant ses 18 ans. En Belgique et dans tous les pays européens, la législation est limpide. Personne ne peut solliciter un crédit tant qu’il n’a pas atteint l’âge de la majorité c’est-à-dire 18 ans.

D’autres cas de figure

Le mineur émancipé

On le sait très peu mais un mineur peut demander au tribunal de première instance du lieu de son domicile d’être émancipé c’est-à-dire d’être déclaré majeur alors qu’il n’a pas atteint l’âge de 18 ans. Ce statut exige que des conditions légales soient remplies. Donc, pour se faire le candidat à l’émancipation devra solliciter l’assistance d’un avocat qui l’aidera dans les démarches procédurales. A noter que le mineur bénéficie de l’assistance judiciaire gratuite plus connue soit le vocable « avocat pro deo ». Cela signifie que le mineur est présumé être indigent et ne devra pas payer des honoraires à son avocat. La procédure est donc entièrement gratuite en Belgique.

Le prêt à tempérament contracté par les parents

Hormis le cas de figure exceptionnel expliqué ci-avant, lorsqu’un mineur ou un étudiant souhaite contracter un crédit, il n’aura d’autre choix que de demander à ses parents ou représentants légaux de le contracter pour lui. Dans ce cas, les parents contractent un prêt à tempérament ordinaire et le nom du mineur n’apparaît pas dans le dossier. En d’autres mots, le mineur n’engage absolument pas sa responsabilité personnelle.

L’origine du prêt étudiant

Comme mentionné auparavant, certaines banques accordent des crédits aux  étudiants mais uniquement pour financer leurs études et à la condition que ce crédit soit remboursé dès l’entame de leur vie professionnelle. Ces crédits répondent ainsi à des conditions strictes. Mais d’où vient ce phénomène ?

Il provient des Etats-Unis où ce type de crédit est vraiment très courant En effet, aux Etats-Unis, comme au Royaume-Uni ou au Canada d’ailleurs, le coût des études supérieures est bien plus élevé qu’en Europe. Dès lors certains étudiants n’ont pas d’autres choix de s’endetter pendant leurs études. Aux Etats-Unis, par exemple, la moyenne des encours de crédits contractés par des étudiants est d’environ 25.000 €. Ainsi, le jeune commence sa carrière professionnelle endetté ce qui n’est pas s’en poser quelques difficultés ou s’en soulever quelques questions d’éthiques sociales et financières.

Créé en 2008, le prêt étudiant garanti par l’Etat a pour objectif d’aider les étudiants souhaitant contracter un prêt sans apport et sans garantie. C’est l’Etat qui devient le garant. Cependant ce dispositif ne concerne pas toutes les banques, seules quelques-unes pratique ce type de prêt.

En bref

FormeGroupe cibleBesoin
Ouverture de créditEtudiants de plus de 18 ansFinancement tout au long de l’année des livres, location du kot, … pour des études en Belgique ou à l’étranger.
Prêt à tempérament / prêt privéEtudiants de plus de 18 ans

OU

Parents d’étudiants de plus de 18 ans

Financement du minerval élevé, de gros achats de matériel (par ex. études d’architecte), d’études à l’étranger

Les avantages

  • Tarifs très intéressants pour les petits budgets
  • Pas de frais de dossier ni de gestion
  • Flexibilité dans les remboursements

Les conditions d’octroi

  • Il faut être majeur (+ 18 ans)
  • Il faut avoir une capacité de remboursement suffisante
  • Il ne faut pas être sur la liste noire par la centrale des crédits aux particuliers / Banque nationale

Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent.